Vous êtes ici

Restauration du pont de Lartigue

Le pont d‘Artigues (ou de Lartigue) se trouve dans un méandre de l’Osse, entre les communes de Beaumont et de Larressingle. Situé sur l’itinéraire du Puy-en-Velay (GR®65), son existence est attestée dès le Moyen-Age. Il aurait été la propriété de l’ordre militaire de Saint-Jacques. Un hôpital et une chapelle lui étaient associés. Il a fait l’objet d’une reconstruction importante au XVIIIe siècle. Le pont est dans un site protégé (loi du 2 mai 1930) depuis 1943 et inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au titre du bien "Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France" depuis 1998.

 

L’état de dégradation du site, notamment la stabilité de l’édifice menacé par les crues, a encouragé la Communauté de communes de la Ténarèze à entreprendre un grand plan de restauration du pont et de ses berges. Le projet, lancé le 29 aout 2016 comprenait aussi une requalification du paysage, la création d’une aire de stationnement pour les visiteurs, et un dispositif de présentation et d’interprétation de l’histoire du pont et du patrimoine mondial. L’agence Anagram a été retenue pour ce dernier volet, l’ACIR Compostelle a été associée à la démarche de travail sur les contenus de médiation. L’ensemble du projet avoisine les 450 000 € pour un site dont la fréquentation est évaluée à environ 15 000 marcheurs par an.