Vous êtes ici

LES PATRIMOINES DE L’UNESCO

Le patrimoine matériel

 
La Convention de l’UNESCO de 1972 reconnaît trois sortes de patrimoines matériels :
  • Le patrimoine culturel inclut les monuments ou des ensembles qui ont une valeur universelle exceptionnelle du point de vue de l’histoire, de l’art, de la science, de l’ethnologie ou de l’anthropologie.

  • Le patrimoine naturel inclut les monuments naturels, des espaces naturels d’habitat pour la faune et la flore, des formations géologiques, qui ont une valeur universelle exceptionnelle du point de vue esthétique ou scientifique, du point de vue de la science ou de la conservation de la beauté naturelle.

  • Le patrimoine mixte culturel et naturel est le produit combiné de la nature et de l’adaptation de l’homme dans cette nature. Le site des Pyrénées-Mont-Perdu en est un exemple remarquable.

 

Patrimoine culturel : le Taj Mahal (Inde)©UnescoPatrimoine naturel : la grande barrière de corail (Australie)©EvergreenPatrimoine mixte :Pyrénées-Montperdu (France)©JC Gil Ballano 

 

Liste complète du patrimoine mondial sur http://whc.unesco.org

Texte complet de la Convention de l'UNESCO de 1972 sur http://whc.unesco.org/fr/conventiontexte/

 

Le patrimoine immatériel

Le patrimoine ne peut se limiter aux seules traces tangibles des cultures. Aussi vitales, et plus fragiles encore, sont les langues, les traditions orales, la danse, les arts du spectacle, les rituels et évènements festifs, l'artisanat, les coutumes, les croyances.

C'est le patrimoine immatériel. Bien que fragile, le patrimoine culturel immatériel est un facteur important du maintien de la diversité culturelle face à la mondialisation.

 

L'Unesco veut éviter que ne se rompe la chaîne de transmission culturelle entre générations qui permet à chaque peuple de continuer de se ressourcer en lui-même tout en se nourrissant d'échanges et en intégrant les mutations du monde. C'est tout le sens de la sauvegarde des cultures traditionnelles et populaires recommandée par l'UNESCO en 1989. Depuis 2003, il existe une Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

 

En 2016, la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel compte 429 éléments protégés, dont 15 en France.

  

Ostensions septennales limousines. Cérémonies et processions organisées tous les sept ans pour l’exposition et la vénération de reliques de saints conservées dans des églises du Limousin. La préparation des Ostensions mobilise tous les habitants, qui se considèrent comme les détenteurs de la tradition.©2010 Région Limousin, service de l'inventaire et patrimoine culturel, Jean-Louis VeyGéants et dragons processionnels de France et de Belgique. Apparus à la fin du XIVe siècle, ces mannequins représentent des animaux, des métiers, des personnages historiques, bibliques ou légendaires. Ils ont conservé un sens identitaire pour certaines villes où ils restent des traditions vivantes, comme à Tarascon. La fête en l’honneur de l’apôtre Jacques à Saint-Jacques de Compostelle est aussi auréolée du défilé de ces géants.©Gérard Marin


Pour en savoir plus sur le patrimoine mondial immatériel : http://fr.unesco.org/themes/patrimoine-culturel-immateriel

 

Le patrimoine menacé

Une Liste du patrimoine mondial en péril recense les biens dont l’état de conservation est fragile. On y trouve par exemple le paysage culturel et les vestiges archéologiques de la vallée de Bamiyan (Afghanistan), où deux Bouddhas géants ont été détruits en 2001, ou encore la ville de Tombouctou (Mali), qui subit les destructions liées au conflit malien depuis 2012. De même, en Syrie ou en Irak, le patrimoine est attaqué.

Le but de l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial en péril est de coordonner en priorité tous les efforts internationaux pour sauvegarder les sites menacés.

 

Bouddha détruit dans la vallée de Bamiyan©UnescoManuscrits de Tombouctou, en 2005. 4 203 de ces manuscrits ont déjà été perdus depuis le début du conflit©Unesco

 

Liste complète du patrimoine mondial en péril sur http://whc.unesco.org/fr/peril/

 

LES SITES FRANÇAIS DU PATRIMOINE MONDIAL

En 2016, 1052 sites dans le monde sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial. La France en compte 42.

 

Beffrois de France et de Belgique©Editions GelbartPiton de la Fournaise (La Réunion)©Hervé Douris

 

L’association des Biens français du patrimoine mondial (ABFPM) réunit la plupart des sites français en un réseau de partage et d’échange.


www.assofrance-patrimoinemondial.org