Vous êtes ici

Nos réalisations

En 1990, un seul itinéraire continu du Puy-en-Velay vers Saint-Jacques de Compostelle était aménagé. 

 

En 2017, cinq grands itinéraires, leurs prolongements en Europe et des liaisons pédestres entre eux, irriguent tout l’espace français et plongent loin en Europe.

 

 L’action interrégionale menée en lien avec le Conseil de l’Europe, les Autonomies espagnoles, la Fédération Française de la Randonnée Pédestre et la Société française des Amis de Saint-Jacques a accompagné la revitalisation des itinéraires sur le territoire français. 

 

Par son expérience, l’ACIR Compostelle est devenue un référent pour la valorisation des itinéraires pédestres et culturels européens.

 

Promouvoir le caractère humaniste et patrimonial de l’itinérance jacquaire 

En 1996, nous avons été impliqués dans la préparation de la candidature au patrimoine mondial. Depuis 1999, nous avons mené une inlassable sensibilisation des propriétaires sur le sens et la responsabilité qui découle d’une telle reconnaissance. Nous avons préparé le rapport périodique en 2013 en étroite collaboration avec les services de l’Etat.   

Clou patrimoine mondialDévoilement Audressein
Clou patrimoine mondial©Pays Haut Rouergue

Dévoilement de plaque patrimoine mondial, Chapelle des Templiers, Aragnouet©Amis saint Jacques Hautes Pyrénées

 

Identification et réhabilitation des chemins par la signalétique 

Depuis 1999, nous assurons la promotion de l’usage du logo identifiant européen du chemin de Compostelle défini en 1993 par le Conseil de l’Europe et l’Etat espagnol.

Logo ICECouverture La signalétique
Logo de l'Itinéraire Culturel EuropéenNotre document de signalétique     

 

Depuis 1995, l’ACIR Compostelle et la FFRP sont partenaires pour une concertation permanente sur l’ouverture, la gestion et l’animation des itinéraires. En 2007, une nouvelle convention vise à coordonner les démarches de valorisation et poser un état d’esprit de co-responsabilité autour d’un héritage culturel vivant.

Convention 2007 FFRP ACIR
Signature de la convention entre l'ACIR et la FFRP, 2007

  

1997 – 1999 : un programme de valorisation culturelle et de promotion touristique de l’itinéraire d’Arles a accompagné les actions d’aménagement du GR®653 par la FFRP. 

La voie du Sud

 

1990 – 1993 : les communes-haltes de Midi-Pyrénées, d’Aquitaine et de Languedoc-Roussillon situées sur les itinéraires du Puy-en-Velay, d’Arles et de Vézelay se dotent d’une signalétique routière d’entrée de ville. 

Panneau commune halte

 

Expertise pour la qualification culturelle des itinéraires

L’ACIR Compostelle est régulièrement consultée par des opérateurs de la France entière dans le cadre de projets locaux.

 

En 2013, l’ACIR Compostelle présente les enjeux de valorisation des Chemins de Compostelle aux aménageurs de la véloroute EV3, Véloroute des pèlerins, à l’invitation de la Région Centre et du coordinateur national du projet.

Carnet de route Vélo Centre
©Laurent Savignac

 

 

En 2009, nous participons à l’aménagement d’un espace d’évocation permanent au sein de l’office de tourisme d’Estaing (Aveyron, halte sur l’itinéraire du Puy-en-Velay) pour améliorer l’information des visiteurs.

 

Expo OT estaing 
Exposition permanente "Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle" à l'office de de tourisme du canton d'Estaing

En 1995, l’ACIR Compostelle exporte son savoir-faire aux collectivités et associations dans le grand Est (Alsace, Bourgogne, Rhône Alpes, Lorraine, Champagne-Ardennes, Franche-Comté) pour l’émergence des itinéraires, le recensement des patrimoines et l’initiation de coopérations. 

 

Sensibiliser les habitants par l’animation des haltes 

En 2013, la commune  de Gréalou a profité des Journées du patrimoine pour réaliser un important programme d’animation autour de son dolmen restauré. L’ACIR a fourni une exposition et a apporté un concours technique pour la réalisation d’un dépliant et d’une exposition itinérante. 

Dolmen
Dolmen Pech Laglaire 2©élisapégouriéDépliant Gréalou

 

En 2010, Audressein en Ariège a choisi les Journées du patrimoine pour une sensibilisation des habitants au patrimoine et commémore l'inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l'église Notre-Dame de Tramesaygues, au titre des «Chemins de Saint- Jacques de Compostelle en France». 

La Commune, l’association ARTSriège et l’ACIR ont conjugué leurs moyens. 

 

 

A Toulouse, plus de 50 évènements ont été proposés depuis 2003 en partenariat avec la Maison Midi-Pyrénées : conférences, expositions, randonnées animées, dédicaces… pour explorer l’univers des itinérances médiévales

Marcel Girault à la Maison Midi Pyrénées

Randonnée urbaine àToulouse 2009

Visite de la basilique Saint-Sernin à Toulouse 2009

 

A Toulouse, en 1999, 2004 et 2008, les expositions venues de Galice ont été accueillies dans les hauts lieux du patrimoine toulousain grâce à la mobilisation active de l’ACIR.

Galicia en Cartel

Exposition "Galicia en cartel" aux Jacobins de Toulouse, 2008

 

En 2001, une tournée de projection de 17 dates entre le Puy-en-Velay et Burguete a révélé la beauté des patrimoines de l’itinéraire entre le Velay et l’Aubrac.

 

 

Les Universités d’Automne à Rodez (1990), à Oloron Sainte-Marie (1992), à Villefranche de Rouergue (1993), à Saint-Palais et Narbonne (1994) ainsi qu’un colloque à Toulouse (1993)… ont permis le croisement des savoirs entre chercheurs, associations et habitants en vue de mobiliser les territoires pour la renaissance des itinéraires. 

 

Former les acteurs des chemins

En 2012 et 2013, l’ACIR Compostelle a développé des modules de formations destiné aux personnels des offices de tourisme en Midi-Pyrénées.

 
Formation à l'office de tourisme de Villefranche de Rouergue

 

En 2006, un voyage d’études piloté et organisé par l’ACIR Compostelle a amené des élus et des professionnels d’Aquitaine, de Midi-Pyrénées et du Limousin découvrir  des expériences de valorisation du patrimoine sur le Camino Francés, dans le cadre d’un financement INTERREG IIB de la commission européenne.

 

 

La recherche pour mieux agir sur le tourisme d’itinérance 

Depuis 2013, l’ACIR Compostelle participe au programme de recherche Haulmip sur le tourisme en Midi-Pyrénées conduit par l’Université Toulouse-Jean Jaurès. 

 

 

En 2003, l’ACIR Compostelle a apporté son expertise pour la définition, la conduite et la diffusion de l’étude sur la fréquentation des itinéraires commanditée par les Comités régionaux du tourisme d’Aquitaine et de Midi-Pyrénées.

 

Favoriser un tourisme culturel 

En 2006 et 2013, la carte de France « Les chemins de Saint-Jacques de Compostelle et le patrimoine mondial en France » rencontre un grand succès. Elle promeut un tourisme culturel pour la visite des lieux importants. Elle est un support pédagogique. 

 

 

En 1992, collaboration à l’édition de la première carte européenne des « Chemins de Saint-Jacques »

 

 

Faciliter l’itinérance pédestre, équestre et cycliste par des guides 

Depuis plus de 20 ans, l’ACIR Compostelle a favorisé l’itinérance jacquaire par sa participation à une vingtaine d’éditions de guides pratiques et de topoguides en partenariat avec les principaux éditeurs (FFRP, Rando Editions, Lepère Editions, Le Routard…).

 
 

 

Sensibiliser les publics par des actions éditoriales  

2014 : la série BD « Campus Stellae », en 4 tomes (coédition Glénat / Editions du Patrimoine) s’adresse aux jeunes de 7 à 77 ans autour d’une intrigue policière. L’ACIR Compostelle a suivi le projet tout au long de sa maturation et de son aboutissement. 

 Campus Stellae

 

2004 : une collaboration avec la maison de l’Europe de Dubrovnik (Croatie) se concrétise à travers l’ouvrage en 5 langues « Sur les sentiers européens de Roland ».

 Sur les sentiers de Roland

 

Centre de ressources pour les médias 

Depuis sa création, l’ACIR Compostelle apporte un concours régulier aux médias nationaux et régionaux : France 3, France Culture, M6, La Dépêche du Midi, Le Figaro, Libération, Europe 1, France Inter, La Presse Parlementaire, La Marche magazine, Le Pèlerin magazine, Sud Ouest, Ouest France, Pyrénées magazine, La vie quercynoise….

 

En 2010, l’ACIR Compostelle a passé commande de la réalisation du documentaire « Abbaye de Fontcaude, une abbaye, une histoire, une fête » (26 min)

Fête à l'abbaye de Fontcaude
Fête de Saint-Jacques à l'abbaye de Fontcaude (Hérault)

 

En 1998, l’ACIR Compostelle a apporté son conseil pour le tournage du documentaire « Sur les chemins de Compostelle » réalisé par Jean-Pierre Beaurenaut pour la chaine Planète

 

 

Promouvoir des créateurs et des auteurs qui apportent un regard inspiré 

L’ACIR Compostelle soutient le travail porté par des artistes comme le collectif Gigacircus, Organum, Léonard Leroux, Guillaume Langla, Ji Dahai, Patrick Jager, Alain Meignien, Philippe Candelon…

 
 Expo Jager
 Exposition de Patrick Jager

Pèlerins de Meignien

 

Agir pour une gestion durable, dans l’esprit des reconnaissances culturelles internationales   

Le 20 novembre 2012, l’ACIR Compostelle et le Ministère de la Culture et de la Communication, Direction Régionale des Affaires Culturelles de Midi-Pyrénées, ont organisé une rencontre des propriétaires et gestionnaires du bien 868 dans le cadre du 40e anniversaire de la convention internationale pour la protection du patrimoine culturel et naturel.

 

Présentation historique.
Aline Tomasin, vice-présidente de l’ACIR Compostelle.

 

Présentation des missions de l’ACIR Compostelle.
Sébastien Pénari, ACIR Compostelle.

 

L’Unesco et la convention sur le patrimoine mondial.
Hadija Diaf, chargée de mission pour le patrimoine mondial au bureau de la protection et de la gestion des espaces, ministère de la Culture et de la Communication.

 

Le rôle de l’Icomos.
Christian Mourisard, vice-président d'Icomos France et de l'Association des biens français du patrimoine mondial, et Chloé Campo de Montauzon, déléguée générale de l’Association des biens français du patrimoine mondial.
 

En 2007, l’ACIR Compostelle a co-organisé avec la Ville du Puy-en-Velay, l’accueil des 5èmes Rencontres des Sites français du patrimoine mondial

 

 

En 1999, Toulouse accueillait une journée de conférences sur le patrimoine mondial et sur les itinéraires culturels dans le cadre de l’Institut catholique, à l’invitation de l’ACIR Compostelle.

 
©ACIR_mmoliterni

 

En 1995/1997, l’ACIR Compostelle participe activement à la préparation de la candidature des chemins de Compostelle pour leur inscription sur la Liste du patrimoine mondial, en lien avec la Fédération française de la randonnée et la Société française des Amis de Saint-Jacques.