Vous êtes ici

Notre conseil scientifique

Le  conseil scientifique du réseau national du Bien « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France » a été installé le 1er février 2017. Il est pluridisciplinaire afin d'embrasser les dimensions historique, anthropologique, artistique, architecturale, sociale ou économique du phénomène jacquaire d'hier et d'aujourd'hui.

 

Il est principalement l'instance consultative du comité de bien intérrégional "Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France". Mais il pourra porter sa réflexion sur le contexte global des chemins de Compostelle et de l'itinérance jacquaire.

 

Ses principaux domaines d'intervention sont :
  • la recherche ;
  • la diffusion des connaissances ;
  • l'appui aux actions du réseau ;
  • le rayonnement du bien et la coopération, notamment avec le bien espagnol, avec d'autres biens de la Liste du patrimoine mondial et avec les Itinéraires culturels du Conseil de l'Europe.

 

Ses membres sont issus de plusieurs universités ou centres de recherche, choisis pour la qualité de leurs travaux, et pour la singularité de leurs profils. Spécialistes et non spécialistes sont gage d’une richesse des regards.

 

 

Antoine DE BAECQUE, Directeur des études - Département d’Histoire et de Théorie des Arts de l’Ecole Normale Supérieure (Ulm), Professeur d’études cinématographiques.

 

Xavier BAILLY, Administrateur de l’abbaye du Mont-Saint-Michel au Centre des Monuments Nationaux

 

Edina BOZOKY, Maître de conférences émérite en histoire médiévale, Université de Poitiers

 

David Le BRETON, Professeur de sociologie et d’anthropologie, Université de Strasbourg, responsable de l’orientation « corps » du laboratoire  « Cultures et sociétés en Europe », UMR 7236. Titulaire de la chaire d’Anthropologie des Mondes Contemporains à l’Institut d’Etudes avancées de l’Unversité de Strasbourg.

 

Gaelle DE LA BROSSE, écrivain, journaliste pour la presse spécialisée religion, pèlerinage et littérature de voyage.

 

Sophie BROUQUET, Professeur d'histoire médiévale, Université Toulouse Jean Jaurès, UMR 5136 Framespa (France méridionale – Espagne).

 

Manuel CASTINEIRAS, directeur du département d’Art et de Musicologie de l’Université autonome de Barcelone, Professeur d’Histoire de l’Art Médiéval, Membre du comité international des experts des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle auprès du Gouvernement de Galice.

 

Quitterie CAZES, Maître de conférences en histoire de l’art médiéval à l’Université de Toulouse Jean Jaurès, UMR 5136 Framespa (France méridionale – Espagne).

 

Pierre DUFFÉ, Ancien Préfet, représentant la fédération française de la Randonnée Pédestre.

 

Christian GENSBEITEL, Maître de conférences en Histoire de l’art médiéval à l'Université Bordeaux-Montaigne, UMR 5060  Institut de recherche sur les Archéomatériaux.

 

Maria GRAVARI BARBAS, Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Directrice de l’Institut de Recherche et d’Etudes Supérieures du Tourisme (IREST) et de l’EA 7337 EIREST (Equipe Interdisciplinaire de Recherches Sur le Tourisme), Directrice de la Chaire UNESCO « Culture, Tourisme, Développement ».

 

Dominique IOGNA-PRAT, Directeur d'études EHESS, Directeur de recherche CNRS, Membre et directeur du Centre d’études en sciences sociales du religieux (CESOR).

 

Sylvie MARCHAND, auteure, réalisatrice, artiste multimédia, enseignante à l’Ecole Européenne Supérieure de l’Image de Poitiers.            

 

Manoël PENICAUD, Chargé de recherche à l’Institut d’Ethnologie Méditerranéenne Européenne et Comparative, CNRS UMR 7307, Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, Aix-en-Provence.

 

Sébastien RAYSSAC, Maître de Conférences à l’Université Toulouse - Jean Jaurès, Institut Supérieur du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Alimentation, Membre du Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (UMR-CNRS LISST 5193) à l'Université - Jean Jaurès (Equipe Dynamiques Rurales).

 

Adeline RUCQUOI, directrice de recherches émérite au CNRS, Présidente du centre d'Etudes compostellanes, Membre du comité international des experts des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle auprès du Gouvernement de Galice.