Vous êtes ici

Toulouse (Haute-Garonne, Occitanie)

Place du Capitole ; Pont Neuf ; Port Saint-Sauveur©CRT Midi-Pyrénées / D.Viet
Accès pédestre

Voie d'Arles ; Itinéraire de liaison de Conques à Toulouse ; Via Garona

Géolocalisation 43° 36' 18" Nord et 1° 26' 43" Est Altitude 141 mètres

C’est sous le règne de l’empereur Auguste (vers 20 av. JC) que Toulouse est édifiée sur son site actuel. En 418, un traité de paix est conclu entre les Romains et  les Wisigoths, qui permet à ces derniers d’étendre leur royaume de la Méditerranée à l’Atlantique, en englobant la péninsule Ibérique. L’antique Tolosa devient leur capitale. Ce peuple est délogé par les Francs emmenés par Clovis en 508. Les Wisigoths se replient dès lors progressivement outre Pyrénées.

 

En 768, Charlemagne s’empare de Toulouse et étend son Empire de la Germanie à l’Espagne. Plus tard, le démantèlement de l’Empire carolingien suscite des conflits qui se soldent vers 918 en faveur des comtes Raymondins, seigneurs d’Albi et de Rodez. Toulouse devient leur capitale et ils exerceront un pouvoir d’influence sur tout le Midi.

 

La croisade contre les Albigeois (1209 – 1229) voit déferler les barons du nord venus extirper la croyance cathare tout autant que faire butin sur les terres languedociennes. En 1271, Toulouse et les possessions du Comte finissent par être rattachées à la couronne royale.

 

En 1463, un grand incendie détruit les deux tiers de la ville. Devant le désastre, le roi Louis XI exempte les habitants du paiement des impositions royales durant 100 ans et encourage l’installation d’une population nouvelle.

 

Vers 1470, les négociants toulousains se lancent dans le commerce du pastel, bâtissant de solides fortunes investies dans l'édification d’hôtels particuliers comme celui de Pierre d’Assézat.

 

Une nouvelle société voit alors le jour, qui recouvre peu à peu la cité médiévale, celle des pèlerins et des Comtes.

A voir

  • Basilique Saint-Sernin (XIe-XIIIe siècles, inscrite sur la Liste du patrimoine mondial au titre des "Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France")
  • Hôtel-Dieu Saint-Jacques (XVIe siècle, inscrit sur la Liste du patrimoine mondial au titre des "Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France")
  • Couvent des Jacobins (XIIIe-XIVe siècles)
  • Capitole (XVIIIe-XIXe siècles, actuelle mairie)
  • Hôtel d'Assézat (XVe-XVIe siècles)
  • Cathédrale Saint-Etienne (XIIIe-XXe siècles)
  • Basilique Notre-Dame de la Daurade (XVIIIe-XIXe siècles)
  • Notre-Dame du Taur (XIIe siècle)
  • Musée des Augustins
  • Fondation Bemberg
  • Musée Saint-Raymond (ancien hôpital médiéval)
  • Musée des instruments de médecine des Hôpitaux de Toulouse (à l'Hôtel-Dieu Saint-Jacques)
  • Musée Paul Dupuy

A déguster

Cassoulet, saucisse de Toulouse, fénétra (gâteau à pâte d'amande meringuée, fourré de citrons confits et de marmelade d'abricots)

Rendez-vous permanents

  • Festival International d'Art de Toulouse, en mai et juin
  • Rio Loco (festival international de musiques du monde), en juin
  • Le Marathon des Mots, en juin
  • Piano aux Jacobins, en septembre

Commerces et services

  • Tous commerces & services

Accès

Contacts

Office de Tourisme
Donjon du Capitole
Square Charles de Gaulle
Métro ligne A, station Capitole
31080 Toulouse

 

Tél : 0892 180 180
Mail : infos@toulouse-tourisme.com
Site Internet : www.toulouse-tourisme.com

 

Mairie
1 place du Capitole
31000 Toulouse

 

Tél : 05 61 22 29 22
Site Internet : www.toulouse.fr