Vous êtes ici

Etude des plans de gestion des tronçons de sentier du bien UNESCO

L’Agence des chemins de Compostelle et la DREAL Occitanie étaient dans le Gers, entre Lectoure et Condom, pour accompagner, le temps d’une journée, l’équipe qui doit réaliser l’étude des plans de gestion des tronçons de sentier du bien Unesco « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France ». L’agence VOLGA, Monono et VIA Architectes ont pu ainsi arpenter une partie des chemins afin de mieux saisir les enjeux du cheminement, des paysages traversés et ressentis. Chemins et aires de sensibilisation paysagère constituant le cœur de cette étude en étroite collaboration avec les territoires.

Les sites traversés au cours de cette visite de terrain (Lectoure, Marsolan, La Romieu, le lac de Bousquetara, la chapelle Sainte Germaine, Condom) ne sont qu’une partie du patrimoine constitutif de ce tronçon et de l’ensemble du bien en série inscrit par l’Unesco. L’étude qui devrait durer 18 mois s’attachera à poser un diagnostic des tronçons, à la fois sur les éléments architecturaux, paysagers ainsi que sur tout le caractère invisible des chemins (l’ensemble des pratiques en lien avec l’accueil, l’hospitalité, les échanges culturels que favorise cette itinérance). Cette dimension immatérielle n’a pris naissance qu’en 2003 grâce à la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Elle est un des éléments essentiels des chemins vers Saint Jacques de Compostelle.

La finalité de cette étude réside dans la constitution d’un plan de gestion permettant aux acteurs d’établir un cadre d’action afin de protéger, valoriser et faire connaître au mieux un bien qui se distingue par sa Valeur Universelle Exceptionnelle. Les niveaux d’intervention sont à la fois locaux, concrets, s’adaptant à chaque territoire porteur de sa propre identité, et national en raison de l’étendue géographique du bien Unesco. Le dialogue avec les acteurs locaux sera essentiel et est mis en avant dans la méthode de travail proposée.