Vous êtes ici

La liaison de Bergerac à Montréal-du-Gers

Sur cet itinéraire, depuis Bergerac qui possède son église Saint-Jacques, le sentier pénètre dans les coteaux fertiles de l’Agenais et de la Gascogne. Cette terre fut anglaise durant le moyen âge. Les bastides du XIIIe siècle telles que  Saint-Pastor, Aiguillon ou Montréal-du-Gers, jalonnent ce chemin. Le pays fut aussi enclin à la Réforme protestante.

L’identité jacquaire y est ténue mais on peut se souvenir de Charles de Foucauld (qui vécut au château de Bidoire avant de devenir ermite dans le Sahara), de Port-Sainte-Marie qui était un lieu de pèlerinage pour les gabariers, ou encore de la belle statue à Mézin rappelant la dévotion à saint Jacques.

 

Cet itinéraire de liaison identifié comme GR®654-Est est peu fréquenté mais balisé, et se pratique sans difficulté en toute saison. Exclusivement rural, il permet de quitter la voie de Vézelay (GR®654) à Bergerac et de rejoindre la voie du Puy-en-Velay (GR®65) à Montréal-du-Gers. 

 

La carte ci-dessous est interactive. En cliquant sur les points blancs, vous pourrez avoir accès à des informations complémentaires sur les villes traversées par l’itinéraire et adhérentes à l’ACIR. 

 

 

Cartes

Tableau récapitulatif des étapes

Tableau détaillé des étapes

BIBLIOGRAPHIE