Vous êtes ici

Le Camino Primitivo

Cet itinéraire prend naissance sur le Camino del Norte, à Sebrayo, et s’enfonce dans les terres en direction d’Oviedo. La jonction avec le Camino Francés s’établit à Mélide. 


Les pèlerins y vénéraient les nombreuses reliques ramenées de Tolède après la chute du royaume wisigoth. Elles firent très rapidement l’objet d’un pèlerinage local et le roi Alphonse VI (1072-1109) fit réaliser la Sainte Châsse, véritable trésor d’orfèvrerie, afin de les y conserver. Cette châsse fut ensuite placée dans la Camara Santa de la cathédrale San Salvador d’Oviedo, où elle est encore visible.

Un dicton daté de 1583 reflète la grande popularité du sanctuaire d'Oviedo : « qui a été à Saint-Jacques et n’a été à Saint Sauveur, à visité le serviteur et a délaissé le Seigneur ».


Lugo est l’autre grande cité de cet itinéraire, ceinturée de remparts depuis l’Antiquité romaine (patrimoine mondial).

 

L’itinéraire est balisé. Il est moins fréquenté que le Camino del Norte. C’est un itinéraire qui présente parfois des dénivelés importants : le point culminant est à un peu plus de 900 m. On quitte la partie montagneuse à partir de O Cadavo pour un parcours à faible dénivelé et en descente vers Saint-Jacques de Compostelle. 

Tableau récapitulatif des étapes

Tableau détaillé des étapes

BIBLIOGRAPHIE