Vous êtes ici

Melle (Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine)

Arboretum et Vue de Melle ©Ville de Melle
Accès pédestre

Voie de Tours, GR®655

Géolocalisation 46° 13′ 22″ nord 0° 08′ 38″ ouest Altitude 57 à 183 mètres

Un promontoire calcaire a servi d’assise aux premières habitations médiévales de Melle. Qualifié de Vicus sur les monnaies mérovingiennes puis de Castrum dans les chartes du Xe siècle, le bourg s’est développé grâce à ses mines d’argent et de plomb situées le long de la Béronne. Ces mines, sans doute découvertes dès l’époque romaine ont été exploitées pendant tout le Haut Moyen Âge, en particulier par les Carolingiens. Atelier monétaire des rois francs, la petite communauté se développa peu à peu pour devenir au fil des siècles une ville d’importance.

 

Melle est également connue pour sa triade romane, les trois églises de la ville qui constituent une image idéale de l’art roman. L’église Saint-Hilaire qui en fait partie est par ailleurs inscrite sur la Liste du patrimoine mondial au titre des « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France ».  Au Moyen Âge, la ville était fréquentée par les voyageurs, les marchands, mais aussi les pèlerins en route vers différents sanctuaires.

 

Melle se situe alors à la croisée de nombreux chemins, dont certains connus pour être empruntés par les pèlerins : le "magnum iter sancti Jacobi" cité par un texte de 1333 passant par Saint-Léger-de-La-Martinière, et le Chemin de Baudrou traversant le faubourg de Saint-Hilaire, provenant de Saint-Maixent.

 

Les commanditaires, l’abbé de Saint-Jean d’Angély et certainement le seigneur de Melle, ont donné de grands moyens pour l’édification de Saint-Hilaire. Aujourd’hui sans cesse admirée, on y accueille toujours à proximité les pèlerins de notre temps.

A voir

  • La triade romane : les trois églises de Melle valent le détour pour leur architecture remarquable et leur histoire. Deux d’entre elles abritent des œuvres contemporaines issues de commandes publiques (autel contemporain de Mathieu Lehanneur à Saint-Hilaire et vitraux contemporains de Rémy Hysbergue à Saint-Savinien). L’église Saint-Hilaire, site étape sur la voie de Tours est considérée comme le joyau de l’art roman en Poitou-Charentes.
  • Les mines d’argent des rois francs : ce sont les plus anciennes mines visitables d’Europe.
  • L’arboretum du chemin de la découverte : situé sur une ancienne voie de chemin de fer ceinturant la ville sur 6 km de chemin piétonnier, cet espace naturel abrite de nombreuses essences rares.
  • L’hôtel de Ménoc : autrefois le tribunal de la ville, il est situé en plein cœur de Melle.
  • Le kiosque à musique Art déco
  • Les halles de style Baltard

A déguster

  • Les fromages de chèvre
  • Le tourteau fromager

Rendez-vous permanents

  • Festival de musique classique de Melle, en juin
  • Boulevard du Jazz, festival de jazz  en juillet
  • Les Mercredis sur la route, concerts de musiques actuelles, en juillet et août
  • Les Nuits de Saint-Hilaire
  • Visites biodiversité sur le chemin de la découverte, en juillet et août

Commerces et services

  • Alimentation
  • Banque
  • Bar
  • Boulangerie
  • Bus
  • Charcuterie
  • Epicerie
  • Medecin
  • Poste
  • Restaurant
  • Hébergement
  • Pharmacie

Hébergements

Accès

  • En voiture : Autoroute A10 (Vouillé) ; RD 747 depuis Niort ; RD 150 depuis Poitiers ; N10 / RD948 depuis Angoulême ; RD950 depuis Saint-Jean-d’Angély
  • En bus : depuis Niort  aevc le réseau régional - https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr
  • En train : Gare SNCF de Niort
  • En avion : Aéroport de La Rochelle / Poitiers 

Contacts

Office de tourisme du Pays Mellois
2 place Bujault
79500 MELLE
Tél : 05 49 29 15 10
Site Internet : https://decouvertes.paysmellois.org/
Mail : officedetourisme@paysmellois.org

 

Mairie
Quartier Mairie
79500 MELLE
Tél : 05 49 27 00 23
Site Internet : www.ville-melle.fr
Mail : contact@ville-melle.fr